Pourquoi Toulouse s’appelle la ville rose ?

You are currently viewing Pourquoi Toulouse s’appelle la ville rose ?
5/5 - (3 votes)

Toulouse fait partie des plus belles villes de France. À l’instar d’autres villes de ce géant d’Europe, Toulouse a un surnom : la ville rose. Ce surnom fait la renommée de la ville.

Pourquoi un tel surnom pour cette ville ? Cet article vous apporte une réponse.

L’existence du rose dans l’architecture de Toulouse

L’utilisation du Rose remonte à l’époque de la Renaissance. Toutefois, il faut préciser qu’à cette époque, le rose n’était pas perçu comme une couleur à part entière. En effet, pour de nombreux experts, le rose était une teinte qui existait entre deux autres. Cette situation lui valait d’être appelé « rouge lavé de blanc ».

Avec le temps, le rose fut introduit parmi les palettes des grands artistes qui l’utilisaient pour réaliser des portraits. En effet, ils utilisaient la couleur rose pour rendre les portraits des hommes plus virils.

De nos jours, le rose traduit la tendresse, la féminité et surtout la douceur.

Concernant l’architecture de la ville de Toulouse, il faut préciser que le rose n’était pas la couleur de prédilection de cette ville. À une époque, le rose était même ignoré en tant que couleur. Néanmoins, aujourd’hui le rose est une couleur très appréciée et très sollicitée sur plusieurs continents. On la retrouve dans le milieu de la mode ou de l’art.

Notons également que Toulouse honore tout particulièrement le rose au sein de son architecture. Ce qui lui vaut le surnom de « ville rose ».

La petite histoire autour de l’utilisation du rose au sein de la ville de Toulouse

Au moyen âge, tous les villages avaient des demeures faites en bois et en torchis. Ces deux matériaux sont assez inflammables.

Au fil du temps, les architectes ont préféré choisir la pierre qui s’enflamme moins vite.

Les Toulousains ont également opéré ce choix, à la différence qu’ils ont opté pour la brique romaine à base d’argile rouge. Ce matériel noble était utilisé pour la construction de belles maisons solides et durables.

Toutefois, au XVIIIe siècle, la cote de la brique romaine baisse au profit de celle de la pierre parisienne et bordelaise. Cette situation a emmené la ville de Toulouse à repeindre ses façades le temps d’un instant.

Par la suite au début du XXe siècle, les bâtiments privés et publics ont tous retrouvé leur coloration. On assiste donc à un retour à l’authentique « ville rose ».

D’où vient le surnom de ville rose ? 

L’une des premières choses qu’on remarque dans la ville de Toulouse, c’est la couleur caractéristique de tous ces bâtiments. Qu’ils soient publics ou privés, tous les édifices de la ville sont teintés d’une couleur qui varie entre le rose léger et l’orange soutenue.

Il s’agit de la seule ville de France qui peut se vanter d’avoir des bâtiments qui ont des murs de cette couleur.

Il faut rappeler qu’au fil des années, Toulouse a été bâti en ayant recours à la brique romaine et à la tuile. Ces matériaux proviennent de la ville de Jéricho en Israël. En effet, c’est dans cette ville que la brique romaine a été inventée.

On peut donc aisément dire que ce surnom de ville rose provient de l’utilisation de ces briques et tuiles.

À une certaine époque, Toulouse a abrité des Romains et leurs briqueteries. Celles-ci ont également contribué à donner ce surnom à la ville de Toulouse. Toutefois, il faut préciser que les briques toulousaines sont particulières à cause de leurs dimensions. En effet, la brique foraine comme on l’appelle mesure : 42 x 28 x 5 cm.

En ce qui concerne les tuiles, on peut les observer en survolant la ville. Elles permettent de reconnaitre Toulouse depuis les airs de par leurs différentes colorations.

Laisser un commentaire